TAKE THE DAY OFF BY CLINIQUE: DE LA DOUCEUR POUR MA PEAU !

Hello mes choupettes,

Vous le savez déjà depuis un certain temps, je suis une adepte du démaquillage à l’huile. C’est selon moi la méthode la plus efficace et la plus douce possible. Efficace, car les produits cosmétiques sont composés d’une grande partie de corps gras donc, quoi de mieux que de l’huile pour dissoudre ces produits lors des séances quotidiennes de démaquillage  ?

Je me suis démaquillée pendant plusieurs mois avec de l’huile de coco naturel. C’est une huile qui est solide à température ambiante et dès que en frotte une petite quantité dans ses mains, elle se transforme en une huile liquide. Mais (parce qu’il y a toujours un « Mais » à mon grand desarroi), j’ai appris au fil de mes recherches que cette dernière pouvait être comédogène. C’est à dire qu’elle peut boucher les pores et donc créer des imperfections, des points noirs, des boutons, des microkystes, etc. Il faut donc éviter de d’utiliser l’huile de coco quotidienne sur sa peau or, C’est exactement ce que je faisais.

Il n’y a pas que l’huile de coco naturel qui soit comedogene. Parmi les huiles végétales comédogènes, on retrouve les huiles de:

  • coco
  • germe de blé
  • lin
  • rose musquée
  • cacao

Je dois vous avouer que j’étais vraiment dégoutté de l’apprendre car l’huile de coco était pour moi un Saint Graal du démaquillage. Il a donc fallu que je trouve une alternative à l’huile de coco.

Lors de mon séjour en Italie, j’ai découvert une nouveauté de chez Clinique: le Take the Day Off. Il s’agit d’un baume démaquillant qui comme son nom l’indique va permettre de se débarrasser de tout les impuretés qui ont pu se poser sur la peau tout au long de la journée.

Image1

Le baume est conditionné dans un pot en plastique de couleur violette avec un couvercle gris métallisé. Sans étonnement, le baume a une texture compacte de couleur blanche. Et  (Ho surprise), il a une odeur neutre…. quasiment inodore.

La conseillère avait beaucoup insisté sur ce point et je dois vous avouer que le fait qu’il n’ait pas d’odeur a vraiment peser sur le fait d’acheter ce baume ou pas. Car ce type de produits possède parfois des odeurs très caractéristiques qui pat la longue peuvent s’avérer incommodantes au fil des utilisations, qu’ils soient naturels ou non.

Donc un baume inodore me convenait très bien.

Image2

Ensuite, je me suis attardée sur le rapport quantité et prix. Car je me démaquille tout les jours que je me soit maquillée ou pas, il faut donc que la contenance soit assez conséquente et que le prix ne soit pas non plus exorbitant.

Pour ce baume, on a une contenance de 125 mL pour 32 euros. J’ai donc hésité longtemps, car cela me paraissait très peu comme quantité pour une utilisation quotidienne mais d’un autre côté, il s’agissait d’un produit de la marque Clinique et, les soins de cette marque, que j’ai pu tester étaient géniaux. Je me suis donc décidée à l’acheter et d’accorder le bénéfice du doute à la marque Clinique.

Le principe utilisation de ce baume démaquillant est exactement le même de celui des huiles démaquillantes. On prélève une noisette dans le creux de main, on le fait fondre par friction entre ses mains puis, on en applique sur son  visage en réalisant des mouvements circulaires. Pour finir, on rince abondamment à l’eau tiède. Ou on peut aussi utiliser une serviette imbibée d’eau et se la passer avec douceur sur le visage (technique que je n’ai jamais utilisée).

Ce baume a la même texture que celle de l’huile de coco.

C’est vraiment bluffant. Il a cet aspect solide grumeleux lorsqu’on le pose sur la peau et ensuite, il se transforme en huile par frottement. Donc, un grand bravo aux formulateurs pour cette ressemblance frappante et déconcertante avec l’huile de coco.

Image4

Image5

Image6

Détrompez vous, ce baume n’est pas du tout naturel. Toutefois, on peut voir que le deuxième ingrédient est de l’huile de carthame « Safflower » qui est très souvent utilisée dans la formulation de produits cosmétiques.

Image10

Si vous cherchiez un produit de démaquillage naturel, ce ne sera pas ce baume qui fera votre bonheur.

Lors de l’utilisation de ce produit, l’expression « Joindre l’utile à l’agréable » prend tout son sens. Masser son visage permet de se détendre d’une part et, d’activer la circulation sanguine faciale ce qui aide à avoir une eau plus ferme, plus rebondie.

C’est un bonheur de l’utiliser au quotidien et je n’ai pas été déçue par ce produit.

Le baume fond sur la peau et emporte avec lui fond de teint, mascara, anticerne, rouges à lèvres, etc. Le fait qu’il n’y ait pas d’odeur accentue pour moi le côté détente lors du massage faciale. Lors du rinçage, le baume se transforme en lait sur le visage. Il se rince facilement et rapidement. Il laisse la peau nettoyée, propre, douce …… exempt de tout produit de maquillage.

Ma peau n’est pas sèche et ne tiraille pas après rinçage.

Ce baume est vraiment très doux pour la peau.

Image7

Image9

Image8

Je l’utilise tout les jours depuis le mois de Janvier et j’en suis au 3/4 du pot de démaquillant, il faut dire qu’il en faut vraiment très peu pour démaquiller tout son visage. Donc, le rapport quantité prix est vraiment très vite rentabilisé. Cela équivaut à 62,5 mL de démaquillant à 16 euros pour une durée moyenne de 3 mois.

1

Alors, moi je dis que ça vaut carrément le coup et vous ?

Et comme d’habitude je vous dis à très bientôt !

Publicités

Qu'as tu pensé de cet article ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s