Mon aventure avec Curacné: les 12 premiers jours

Hello tout le monde,

Je reviens aujourd’hui pour partager avec vous mes 12 premiers jours sous CURACNE.

En effet, le 23 septembre je me suis décidée à aller chez le dermato pour qu’il me prescrive un traitement efficace et définitif contre mon acné.

Bien que mon acné ne soit pas sévère, il peut être qualifié de moyen et très persévérant vu que j’en fais depuis l’age de 16 ans; ce qui me fera bientôt 10 ans d’acné, si je ne m’en débarrasse pas.

Mon dermato a décidé de me mettre sous Curacné, après m’avoir expliqué les avantages, les effets secondaires et aussi les contraintes liés à ce traitement.

Je tiens à faire un petit coucou à Les déboires de Carlita qui m’a insufflé l’idée de vous partager cette expérience. Allez faire un tour sur son blog car, elle parle de son premier mois sous Curacné ici.

  • CURACNE KESAKO ???

Curacné est un traitement, par voie orale, prescrit par le dermatologue pour venir à bout de l’acné sévère (telles que acné nodulaire, acné conglobata ou acné susceptible d’entraîner des cicatrices définitives), de l’acné résistante à des cures appropriées de traitement classique comportant des antibiotiques systémiques et un traitement topique.

CURACNE Gé
CURACNE Gé

Le principe actif de ce traitement est l’isotrétinoîne qui permet une réduction/suppression de l’activité des glandes sébacées et une diminution prouvée de la taille de ces glandes. De plus, il a été démontré que l’isotrétinoïne exerçait un effet anti-inflammatoire au niveau du derme. Curacné contient également de l’huile de soja, huile végétale, plusieurs oxydes de fer et du dioxyde de titane pour ne citer que ces composés.

Curané se présente sous forme de plaquettes contenant des capsules en gélatine opaque de couleur brun orangé avec un contenu jaune orangé brillant.

PhotoGrid_1443963874084

En ce qui concerne les contraintes liées à ce traitement, il s’agit principalement des prises de sang que l’on doit effectuer fréquemment tout au long du traitement. De plus, il est formellement interdit de tomber enceinte pendant toute la durée du traitement et 1 mois après, sinon on subit une IVG direct car le bébé sera forcément mal-formé. Et le dermato vous mettra automatiquement sous contraceptif, si vous en avez pas encore, au début du traitement.

En lisant la plaquette d’information fournie par mon dermato la veille du début de mon traitement, je vous assure que j’ai vraiment flippé en voyant la liste, très longue, des effets secondaires liés à la prise de curacné. Je peux vous citer le dessèchement très prononcé de la peau et de toutes les muqueuses, courbatures très douloureuses, dépression aggravée, troubles du comportement, et bien d’autres encore ( la liste est vraiment très longue).

Vous l’aurez compris: accepter de prendre Curacné n’est pas une décision qui se fait à la légère avec tous les effets indésirables, des contraintes et de la durée du traitement que ce traitement engendre.

  • ET MOI ALORS ?

J’ai tout de même pris la décision de suivre ce traitement malgré cette liste d’effets indésirables effrayants car, je n’en pouvais plus de voir ces boutons revenir à la charge toute les deux semaines. Avoir de l’acné à 24 ans ce n’est pas du tout, alors là pas du tout facile. Je veux avoir une peau de bébé…..!!

J’ai donc sauté le pas. Bien que je sois déjà sous contraceptif, le 23 septembre j’ai fait la prise de sang, obligatoire, pour attester que je ne suis pas enceinte au début du traitement.

J’ai donc commencé mon traitement le 24 septembre, ce qui fait 12 jours de traitement à ce jour ( le 5 octobre).

Mon dermato m’a prescrit un dosage de 25 mg/jour en se référant à mon poids ( et non vous ne le saurez pas…et à la dose maximale à ne pas dépassée par jour), ce qui fait un comprimé de 20 mg/jour et un autre de 5 mg/jour à prendre au cours du repas.

  • ON S’ACCROCHE !!!

Jusqu’à 10 jours après le début de mon traitement, j’ai juste eu la peau très sèche et les lèvres gercées. Mais depuis 2 jours, je fais face à une forte poussée d’acné sur le dos au niveau de mon épaule droit ainsi que sur le visage, au niveau de la mâchoire. J’ai également remarqué que ma peau regraisse très vite en ce moment et ça c’est la galère.

C’est très difficile de voir ces boutons sur mon visage et ma peau qui brille…OMG !!!

Et, je commence également a remarqué des douleurs au niveau de mon dos et en dessous de ma poitrine lorsque je me mets dans une position inconfortable.

Pour l’instant, je tiens le coup et je prend sur moi car les effets secondaires auxquels je fais face sont tout à fait supportables, ne mettent pas ma vie en danger et que je sais qu’après je me retrouverai avec une vraie peau de bébé ( on croise les doigts).

Je vous dis donc à dans 1 mois pour savoir où j’en suis avec mon nouvel amour Curacné.

En espérant que cet article vous soit utile.

Sur ces mots je vous dis à bientôt !!

Publicités

4 réflexions au sujet de « Mon aventure avec Curacné: les 12 premiers jours »

  1. Oh merci ma belle pour cette citation dans ton article !! 💋💋
    Il est d’ailleurs très intéressant et détaillé 😊
    Tu as des effets secondaires plus présents que les miens à l’heure actuelle mais peut-être est ce parce que tu as une forte dose par rapport à ton poids. Moi je ne suis pas au maximum de mon poids actuellement et je suis à 25mg. En tout cas, je te souhaite un très bon traitement et si tu as besoin de discuter ou de conseils je suis là ! Ce traitement n’est pas simple à vivre … Gros gros bisous ❤

    Aimé par 1 personne

Qu'as tu pensé de cet article ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s